Rechercher

Une job en marketing, ça ressemble à quoi? | KaseMe Design

Le marketing, c’est un métier très large! C’est une phrase très souvent entendue lorsqu’on décide d’étudier dans ce domaine. Les opportunités, les tâches et les objectifs marketing sont très variés, tout dépendamment le secteur et le type d’entreprise dans lesquels tu travailles.


Lorsqu’on se lance sur le marché du travail, il peut être difficile de s’imaginer quelles sont des tâches concrètes qu’un.e stratège marketing effectue dans son quotidien. C’est pour cette raison que nous avons rencontré Laurence Quirion, agente de partenariats et de marketing d’influence chez KaseMe Design, une entreprise québécoise reconnue pour ses populaires accessoires à appareils électroniques.



Depuis son tout jeune âge, Laurence s’est impliquée à l’école et au travail. À 15 ans, elle partait à New York pour effectuer un stage en marketing. Elle a également été impliquée à l’école et a participé à des projets qui lui ont permis de développer sa passion pour le développement international. Au travers de ses diverses expériences, elle a embarqué dans l’univers de KaseMe quelques mois après la création de l’entreprise. À 16 ans, elle travaillait dans à la production des étuis à cellulaire auprès des deux fondateurs William et Gabriel, pour finalement évoluer au sein de l’entreprise dans le volet du marketing.


Grandir au même rythme que l’entreprise


Travaillant au sein de l’équipe KaseMe depuis les toutes premières années, elle a elle-même évolué au sein de l’entreprise. Après avoir déménagé à deux reprises les bureaux de KaseMe et avoir vu l’équipe s’agrandir, Laurence a travaillé au sein de différents départements tels que la logistique, la vente, le marketing et la production. Elle a non seulement su développer de nombreuses compétences dans plusieurs domaines de la gestion, mais elle a également une connaissance globale de la réalité de KaseMe, ce qui l’aide beaucoup dans son poste actuel.


« Aujourd’hui, je dirais que j’ai un poste qui se rapproche énormément de la gestion de projets. Je touche encore une fois un peu à tout dans l’entreprise! Je m’occupe principalement des événements pop-up: choisir la thématique, s’occuper de la logistique et également penser au contenu des réseaux sociaux. Nous avons également des stratégies sur les médias traditionnels comme les revues, les journaux et les podcasts qui sont très importantes pour nous. Je m’occupe également du marketing d’affiliation, ce sont des collaborations à long terme entre KaseMe et des entreprises ou des personnes, qui elles recevront un montant d’argent à chaque fois que leur code de vente est utilisé. Le plus important pour nous avec ces collaborations est de maintenir une belle relation avec nos partenaires et d’être à leur écoute, alors je m’assure de faire des suivis constants et surtout que notre collaboration est personnalisée, humaine et vraie » mentionne Laurence.


L’inspiration, ça se trouve où?


« On se remet souvent en question. C’est important pour nous de nous assurer que les stratégies qu’on développe aient un impact positif sur notre communauté et si ce n’est pas le cas, on se demande comment on peut rediriger nos stratégies pour les rendre meilleures. Souvent, notre façon de trouver de nouvelles idées est de prendre un pas de recul sur nos stratégies actuelles, et regarder comment on peut les pousser encore plus loin. Par exemple, lorsqu’on fait des collaborations, est-ce qu’on pourrait créer une collection au lieu d’un seul produit? Pouvons-nous faire des ateliers avec l’artiste avec qui nous collaborons? Bref, on se challenge toujours entre nous! » ajoute Laurence.


Le marketing, c’est un grand travail d’équipe. Bien sûr, certaines tâches s’effectuent seules. Toutefois c’est en partageant nos idées tous ensemble qu’on réussit le mieux. C’est d’ailleurs ce que Laurence mentionnait lors de notre rencontre : ses collègues l’aident à se remettre en question et les idées d’une personne aideront une autre à développer une stratégie. De plus, il est d’autant plus important que le département marketing travaille en cohésion avec les autres départements de l’entreprise afin que les stratégies soient être alignées avec les besoins de la clientèle, les capacités de l’entreprise et de son équipe. Bref, la force du marketing se retrouve dans l’écoute et la communication.


Voici d’autres idées pour aider votre équipe à brainstormer :

  • Faire un champ lexical lié à la stratégie désirée

  • Remue-méninges écrit : écrivez vos trois meilleures suggestions sur un papier et développez ces solutions par la suite.

  • Mettez-vous dans la position de la clientèle visée : incarnez chacun un persona et décrivez vos préférences, vos intérêts. Après avoir décrit votre « client type », questionnez-vous à savoir quelle stratégie pourrait répondre à vos besoins.

  • L’association de mots : Débuter avec une première suggestion et l’autre membre de l’équipe doit partager ce à quoi ce mot lui fait penser.


Rayonner à l’international, une étape à la fois


Depuis les dernières années, KaseMe rayonne à l’international. En développant de nouveaux marchés, l’entreprise se doit d’être alerte quant aux différents défis du marché visé. L’équipe marketing actuelle développe des stratégies numériques uniques pour les différents secteurs et analyse le comportement de cette clientèle.


« Nous avons un employé externe qui travaille avec nous en direct de Toronto. Pour nous, le choisir dans notre équipe était une belle façon d’élargir nos connaissances du marché canadien-anglais, mais surtout d’avoir quelqu’un dans l’équipe qui connait la réalité du marché : qui sont les influenceurs clés à Toronto, quels sont les meilleurs modes de communication, qui est notre clientèle potentielle? C’est vraiment un beau défi pour notre équipe, mais c’est aussi super motivant » partage l’employée de KaseMe.


Afin d’acquérir plus de notoriété sur les nouveaux marchés, KaseMe lance des concours et crée des partenariats avec des influenceurs/influenceuses ou des fondations qui représenteraient bien la marque. L’équipe de vente poursuit également ses recherches afin de trouver de bons points de vente sur ces marchés.


Les conseils de Laurence


« Prendre le plus d’opportunités possible qui te sortent de ta zone de confort. Je pense sincèrement que ce sont ces moments qui te font le plus grandir, mais qui te permettent également de connaitre tes intérêts. C’est également dans ces expériences-là que tu vas rencontrer des gens qui vont te challenger et te faire connaitre d’autres personnes ou d’autres projets à leur tour. Profitez-en! »


PS: La première boutique permanente à Laurier Québec est maintenant ouverte! Pour avoir plus de détails sur la liste des produits et les différentes promotions de l’entreprise, appuie ici!



115 vues0 commentaire