Rechercher

Comment réussir sa résolution de cas académique en 4 étapes

Que ce soit ta première expérience en compétition académique ou non, la résolution de cas est une épreuve qui peut en déstabiliser quelques-uns.


« De quelle façon mon équipe et moi pouvons-nous nous préparer avant une compétition académique ? »


« Qu’est-ce qui arrive si nous pas de stratégies convaincantes à proposer à l’entreprise ? »


« Comment puis-je rendre la résolution plus agréable malgré le stress de la compétition ? »


Voici quelques conseils à appliquer afin de résoudre votre épreuve académique avec succès.



1. La préparation est un élément clé


Savais-tu que tu pouvais avoir accès aux cas académiques des anciennes éditions de Place à La Relève ? Les documents sont situés dans l’onglet «compétition» notre site web ! Tu pourras regarder quels types de mandats les entreprises proposent et voir le type de format du cas. En tirant avantage de cet outil, tu élimines une source d’inconnu liée à la résolution. Vous pouvez vous pratiquer en simulant des isolations complètes avant la compétition afin de faire rayonner vos points forts et pratiquer vos points faibles. Ton équipe et toi serez plus confiants en accédant à la salle d’isolation puisque vous serez déjà familiarisé avec le type de documentation distribué et vous aurez développé une chimie d’équipe avant le grand jour. De plus, nous vous conseillons d’entrer en contact avec un enseignant en qui vous avez confiance afin de lui monter vos stratégies et votre structure de présentation avant la compétition. L’enseignant mentor pourra vous fournir des recommandations pertinentes pour la résolution.


2. Identifiez clairement le mandat de l’entreprise et ne le quittez pas des yeux


Une des erreurs les plus coûteuses pour les équipes lors de la résolution des épreuves académiques est de ne pas répondre clairement au mandat demandé par l’entreprise. Ton équipe et toi pouvez développer des stratégies et recommandations originales et complètes pour les entreprises, mais si celles-ci ne répondent pas correctement au mandat, vous risquez fort probablement de perdre votre place sur le podium.


Afin de ne pas passer à côté de la demande de l’entreprise, posez-vous ces questions lors de la résolution :


Lors de l’analyse de l’entreprise et de son environnement :

« Est-ce une information pertinente, en lien avec le mandat et qui mérite d’être mise en valeur lors de l’analyse de l’environnement interne et externe ?»


Lors du brainstorming :

« Est-ce que cette stratégie répond aux besoins de l’organisation ?»

« Est-ce que cette idée est cohérente avec la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise ?»

« Est-ce que cette stratégie rejoint la clientèle visée ?»


N’oublie pas que vous devez proposer des recommandations qui représentent l’image de l’entreprise, mettez-vous dans la peau d’un de leur gestionnaire ! Au besoin, mettez le mandat et les valeurs fondamentales de l’organisation en évidence sur une note autocollante ou sur un tableau géant !


3. Soyez ouverts d’esprit


Lors de la résolution, il est primordial d’écouter tes coéquipiers. En créant une atmosphère respectueuse, vous serez tous à l’aise de partager vos idées les plus farfelues et les meilleures solutions émergent souvent d’une suggestion loufoque ! Développez-vous des stratégies de brainstorming efficaces et adaptées aux habiletés de votre équipe. Ce serait une superbe idée de tester ces stratégies lors de vos pratiques.


Voici quelques idées de stratégies de remue-méninges :

  • Faire un champ lexical lié à la problématique du mandat

  • Remue-méninges écrit : écrivez vos trois meilleures suggestions sur un papier et développez ces solutions par la suite.

  • Mettez-vous dans la position de la clientèle visée : incarnez chacun un personna et décrivez vos préférences, vos intérêts. Après avoir décrit votre « client type », questionnez-vous à savoir quelle stratégie pourrait répondre à vos besoins.

  • L’association de mots : Débuter avec une première suggestion et l’autre membre de l’équipe doit partager ce à quoi ce mot lui fait penser.

4. Soyez confiants


Un des meilleurs conseils qu’on peut partager avec les participants est d’être confiant. Aie confiance en votre équipe, en vos stratégies et en vos habiletés. Lorsque tu dois présenter tes idées au jury, tu peux avoir la tête haute ! Tu viens de réaliser une épreuve forte en émotions, tu as mis du temps et de l’énergie dans ce projet, tu as toutes les raisons de faire rayonner ta fierté. Peu importe comment s’est passée la résolution que tu aimes les solutions que tu proposes ou que tu n’es pas totalement convaincu du résultat, présente tes idées en croyant fermement qu’elles aideront l’entreprise dans son évolution. Les juges seront plus enclins à croire en vos stratégies si vous les présentez avec assurance.


Pour conclure, peu importe comment la résolution de cas se déroule, tu en ressortiras grandi. En utilisant les outils à ta portée, en identifiant le mandat et en approchant la résolution avec ouverture d’esprit et confiance, tout est possible !



100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout