Rechercher

Ça ressemble à quoi, un métier dans le domaine financier? | Banque Nationale

La comptabilité et la finance sont des domaines dynamiques : les opportunités de carrière sont florissantes, les défis sont nombreux. Toutefois, il peut être complexe d’identifier la carrière idéale parmi l’ensemble des possibilités qu’offrent ces domaines d’étude. Comment pouvons-nous confirmer que ce que nous apprenons sur les bancs d’école se colle à la réalité?


Nous avons rencontré André Haguette afin qu’il nous partage sa réalité comme directeur de comptes à la Banque Nationale.



Se lancer tête première dans le domaine administratif


Choisir l’endroit où on veut travailler peut-être complexe. Afin de faire un choix judicieux, il faut se poser les bonnes questions :


Qu’est-ce que je veux retirer de mon prochain emploi : est-ce que je veux une entreprise qui me permet d’explorer les différentes branches de l’administration ou je veux un emploi avec des tâches plus précises?


De quelle façon je veux travailler : est-ce que le travail d’équipe est primordial pour moi, ou je préfère avoir un travail nécessitant moins d’interaction?


Est-ce que je veux toucher à différents mandats ou je veux suivre le cheminement d’une entreprise?


Les opportunités dans le domaine de la comptabilité et de la finance sont variées. D’une entreprise à l’autre, un même poste comportera des défis complètement différents. C’est ce qui fait la beauté du domaine administratif! Une façon de répondre aux questions élaborées ci-haut est de se lancer tête première dans des expériences concrètes, que ce soit en s’impliquant à l’école ou en effectuant des stages.


« Si j’avais un conseil à donner à mon « moi de l’université », ça serait d’explorer le plus de branches possibles. Mon premier stage m’a permis de clarifier que l’analyse de marché n’était pas pour moi et que j’allais plutôt me pencher sur le côté du financement. Dans le domaine des finances ou de la comptabilité, il y a de nombreuses tâches différentes et une multitude de projets différents. Que tu sois en cabinet ou au sein d’une entreprise, même ça c’est totalement différent! Les stages m’ont permis de découvrir ce que j’aimais vraiment. On apprend beaucoup de théorie à l’école, mais c’est réellement sur le marché que j’ai appris à me connaitre » nous explique André.


Pour lui, c’est après avoir effectué deux stages dans des milieux différents qu’il était prêt à débuter son parcours auprès de la Banque Nationale.


« Premièrement, j’avais une connaissance qui travaillait chez la Banque Nationale. Après avoir effectué quelques recherches, je me suis rendu compte que l’institution avait une forte présence en Mauricie et que les opportunités d’avancement au sein de l’entreprise étaient vraiment intéressantes pour moi, j’étais prêt à grandir dans une entreprise. Ça fait maintenant deux ans que j’y travaille et rapidement j’ai évolué auprès de mon équipe. Je cherchais une entreprise qui allait me faire confiance, ça n’a pas été long que j’ai exercé des responsabilités de plus en plus importantes. C’est vraiment motivant », ajoute-t-il.


De la théorie à la vraie vie


La comptabilité et la finance sont deux domaines qui débordent de projets et d’opportunités différentes. C’est un domaine où il est primordial de bien comprendre les différentes notions légales et les normes. S’impliquer et faire des stages lors de son parcours est une façon d’appliquer la théorie acquise et d’apprendre à connaitre tes champs d’intérêt et tes objectifs de carrière.


« S’impliquer et faire des stages, ça va bien haut delà de l’expérience qu’on peut mettre sur notre CV. C’est une façon de se connaitre et de développer des outils qui font de nous de meilleurs gestionnaires. À l’école, je n’avais jamais vraiment entendu parler du financement commercial, mais c’est en effectuant mon stage dans cette branche que j’ai découvert cet aspect de la finance. »


La vraie vie, ça ressemble à quoi?


« Je travaille au service aux entreprises, les journées ne se ressemblent vraiment pas! On à un book de clients qui nous est attitré, mais il est vraiment diversifié. On travaille avec toutes sortes d’entreprises : manufacturières, cliniques de santé, entreprises de services et bien plus encore. Leurs besoins sont tous différents, on doit alors développer des solutions et des stratégies de financement qui sont tout aussi uniques. C’est motivant cette diversité-là et ça me challenge également de travailler avec des entreprises ayant des enjeux spécifiques.


Au day-to-day, je dois faire environ deux rencontres client.es chaque jour, soit pour faire un suivi par rapport à leur prêt-à-terme, leur compte bancaire ou une rencontre pour connaitre leurs projets à venir. Vont-ils faire l’acquisition d’un immeuble ou d’un équipement, faire un transfert d’entreprise.


Sinon, on travaille également sur le montage de dossier de crédit et s’occuper de l’analyse financière. Par exemple, s’il y a un ratio qui n’est pas rencontré, nous devons savoir pourquoi il ne l’est pas. Devons-nous ajouter une condition de financement, ajouter un partenaire dans le dossier ou aller chercher une garantie supplémentaire, bref les solutions sont toutes différentes comme je l’ai mentionné ? Bien sûr, on a des rencontres d’équipe également. »


Les conseils d'André

  • Prendre le temps de s’adapter et de comprendre ce que tu fais, ne pas vouloir aller trop vite.

  • Assure-toi d’aimer ce que tu fais. Lorsque tu entres sur le marché du travail, c’est beaucoup d’informations que tu dois absorber rapidement. C’est encore plus important de prendre un pas de recul une fois de temps et temps et te demander si tu es bien là où tu es.

  • Ne sois pas gêné.e de faire appel à tes collègues lorsque tu as des questions, on aime voir des employé.es curieux/curieuses.

Tu as plus de questions concernant les opportunités qu’offre la Banque Nationale? Visite le site Web juste ici!




67 vues0 commentaire